Hedera canariensis

Nom commun : Lierre des Canaries
Nom latin : Hedera canariensis
Origine : Europe
Période de floraison : été
Couleur des fleurs : blanc
Exposition : mi-ombre, ombre
Sol : Un mélange par tiers de terre de jardin, terreau et sable
Humidité du sol : normal
Hauteur : 20 m
Type de végétation : vivace
Température : 15 à 20°C
Rempotage : automne, printemps
Méthode de multiplication : bouturage et marcottage
Taille : rabattez quand la plante devient trop envahissante
Maladies et insectes nuisibles :  pucerons, cochenilles et les acariens
Toxicité : baies toxiques

Hedera canariensis, communément appelée “Lierre des Canaries”, est une plante grimpante de la famille des Araliaceae, originaire des îles Canaries et de certaines régions de l’Afrique du Nord. Cette espèce est largement cultivée comme plante ornementale pour ses feuilles persistantes attrayantes et sa capacité à grimper sur les murs, les clôtures et les arbres. Voici une fiche détaillée sur de cette magnifique plante :

Description botanique de Hedera canariensis:

Hedera canariensis est une plante grimpante à croissance rapide qui peut atteindre jusqu’à 20 mètres de longueur dans son habitat naturel. Les feuilles sont généralement vert foncé, coriaces, luisantes et à bordure légèrement ondulée. Elles sont généralement en forme de losange à cinq lobes, bien que certaines variétés puissent présenter des variations dans la forme des feuilles.

Les fleurs sont petites, verdâtres et regroupées en ombelles. Elles apparaissent à la fin de l’été ou au début de l’automne. Bien que la plante produise des fleurs, elles sont souvent peu visibles car elles sont généralement dissimulées par le feuillage dense. Les baies de Hedera canariensis sont de petites baies rondes de couleur noir bleuté, apparaissant après la floraison en automne. Elles sont toxiques pour les humains mais constituent une source de nourriture pour certaines espèces d’oiseaux.

Conditions de croissance :

Elle préfère une exposition lumineuse à mi-ombre. Évitez l’exposition directe au soleil, surtout en après-midi dans les régions chaudes, car cela pourrait brûler ses feuilles. Elle tolère une large gamme de températures, mais elle préfère les climats doux à tempérés. Elle peut survivre à de légères gelées, mais les températures extrêmes peuvent endommager la plante.

Elle apprécie une atmosphère relativement humide. Vous pouvez augmenter l’humidité autour de la plante en la pulvérisant d’eau régulièrement, surtout en cas de temps sec ou lorsque la plante est à l’intérieur. Un sol riche en matière organique et bien drainé est idéal pour la croissance du lierre des Canaries. Assurez-vous que le sol ne devienne pas compacté, car cela pourrait empêcher le drainage.

Entretien :

Elle aime un sol constamment humide mais bien drainé. Veillez à ne pas laisser le sol détrempé, car cela pourrait favoriser le pourrissement des racines. Vous pouvez fertiliser la plante avec un engrais équilibré pendant la saison de croissance pour favoriser une croissance saine. Pour encourager une croissance dense et buissonnante, ainsi que pour contrôler sa propagation, taillez-la régulièrement. Comme la plupart des lierres, elle a besoin d’un support pour grimper. Elle peut s’accrocher à une variété de surfaces, y compris les murs, les clôtures et les treillis. Pour plus d’informations sur l’entretien de vos plantes vertes vous pouvez aller consulter la rubrique Entretien.

Multiplication :

Hedera canariensis est une plante grimpante appartenant à la famille des Araliaceae. Originaire des îles Canaries et de la région méditerranéenne, elle est prisée pour son feuillage persistant et sa capacité à grimper et à couvrir les murs et les treillis. Voici quelques méthodes de propagation :

  1. Boutures : Prélevez des boutures de tige d’environ 10 à 15 cm de longueur, en veillant à ce qu’elles aient au moins deux nœuds. Retirez les feuilles du bas, trempez la base dans de l’hormone de bouturage et plantez-les dans un mélange léger de terreau et de sable. Gardez le sol humide et placez les boutures dans une pièce lumineuse mais à l’abri du soleil direct.
  2. Marcottage : Cette méthode implique de faire enraciner une tige sans la couper de la plante mère. Choisissez une tige souple et inclinez-la vers le sol. Enfouissez une partie de la tige dans un pot rempli de terreau tout en laissant une partie émerger. Maintenez-la en place avec des épingles ou des pierres, et arrosez régulièrement. Une fois que des racines se seront développées, vous pourrez couper la tige et la replanter séparément.
  3. Division : Lorsque la plante est devenue assez grande, vous pouvez la diviser en plusieurs morceaux en séparant délicatement les racines. Assurez-vous que chaque division ait des racines saines et quelques tiges. Replantez chaque morceau dans des pots individuels avec un terreau bien drainant.

En utilisant l’une de ces méthodes, vous devriez pouvoir propager avec succès votre Hedera canariensis et ajouter plus de cette belle plante grimpante à votre jardin ou à votre intérieur. Pour plus d’informations sur la propagation de vos plantes vertes vous pouvez aller consulter la rubrique Multiplication.

Utilisations :

Voici quelques utilisations courantes de cette plante :

  1. Décoration paysagère : Hedera canariensis est souvent utilisée comme plante grimpante décorative dans les jardins, le long des clôtures, des murs ou des treillis. Ses feuilles persistantes et son habitude de croissance dense en font un choix populaire pour ajouter de la verdure et de la texture à un espace extérieur.
  2. Couverture de sol : En raison de sa capacité à s’étaler rapidement, il est souvent planté comme couvre-sol dans les zones ombragées où peu d’autres plantes peuvent prospérer. Il aide également à prévenir l’érosion du sol et à éliminer les mauvaises herbes.
  3. Climatisation naturelle : Lorsqu’il est planté sur des murs ou des treillis, Hedera canariensis peut agir comme une couche d’isolation naturelle, aidant à réguler la température des bâtiments en été en fournissant de l’ombre et en aidant à réduire la chaleur absorbée par les surfaces.
  4. Habitat faunique : Les baies attirent les oiseaux et d’autres animaux sauvages, ce qui en fait un ajout précieux à un jardin pour favoriser la biodiversité locale.
  5. Utilisations médicinales : Certaines cultures traditionnelles utilisent diverses parties de la plante à des fins médicinales, bien que cela nécessite une grande prudence car certaines parties de la plante peuvent être toxiques.
  6. Ateliers d’artisanat : Les feuilles et les tiges peuvent être utilisées dans des projets d’artisanat, tels que la fabrication de couronnes de Noël ou d’autres décorations saisonnières.
  7. Symbolisme : Dans certaines cultures, le lierre est associé à des significations symboliques telles que la fidélité, l’amour éternel ou la protection. Hedera canariensis peut être cultivée à des fins symboliques dans les jardins ou les espaces commémoratifs.

Il convient de noter que, bien que Hedera canariensis puisse offrir de nombreux avantages, elle peut également devenir envahissante dans certaines régions où les conditions sont favorables à sa croissance, menaçant la biodiversité locale. Il est donc important de planter cette plante avec précaution et de surveiller sa croissance pour éviter qu’elle ne devienne une nuisance écologique.

Problèmes courants :

Hedera canariensis est une plante grimpante populaire dans de nombreux jardins. Voici quelques problèmes courants auxquels vous pourriez être confronté avec cette plante :

  1. Maladies fongiques : Les maladies fongiques telles que la pourriture des racines ou des feuilles peuvent affecter le lierre des Canaries, en particulier dans des conditions de sol humide ou mal drainé.
  2. Infestation de parasites : Les pucerons, les cochenilles et les acariens peuvent parfois infester le Lierre des Canaries, endommageant les feuilles et affaiblissant la plante. N’hésitez pas à aller sur le Forum ou dans la catégorie Désinfection si vous avez besoin d’aide ou de plus d’informations au sujet de la désinfection de vos plantes vertes.
  3. Mauvaise croissance : Le manque de lumière, un sol inadéquat ou des conditions environnementales défavorables peuvent entraîner une croissance médiocre ou un dépérissement de la plante.
  4. Envahissement : Il peut devenir envahissant s’il n’est pas correctement contrôlé, en s’étendant sur d’autres plantes ou structures dans le jardin.
  5. Défoliation : Dans des conditions de stress telles que la sécheresse ou des températures extrêmes, le Lierre des Canaries peut perdre ses feuilles, ce qui affaiblit la plante et compromet son apparence esthétique.

Pour minimiser ces problèmes, assurez-vous de fournir à votre lierre des conditions de croissance appropriées, y compris un sol bien drainé, une exposition adéquate à la lumière, une irrigation régulière mais modérée, et surveillez régulièrement la présence de parasites ou de maladies. Si nécessaire, vous pouvez intervenir avec des méthodes de lutte biologique ou des traitements appropriés pour protéger votre plante.

En conclusion, Hedera canariensis est une plante grimpante attrayante et polyvalente qui peut ajouter une dimension verticale intéressante à tout jardin paysager. Avec des soins appropriés et une gestion adéquate de sa croissance, elle peut être un ajout précieux à divers environnements de jardinage. Cependant, en raison de sa toxicité potentielle et de son potentiel de croissance envahissante, il est important de l’utiliser avec précaution et de surveiller attentivement son comportement dans le paysage.

=> Plus d’informations sur la famille des Araliaceae