Faux kikuyu

Nom commun : Faux kikuyu, Gazon kikuyu
Nom latin : Stenotaphrum secundatum
Origine : Afrique, Asie et Australie
Période de floraison : rarement en intérieur
Couleur des fleurs : sans intérêt
Exposition : lumière indirecte
Sol : compost horticole
Humidité du sol : le mélange doit toujours demeurer humide
Hauteur : 15 centimètres
Type de végétation : vivace
Température : entre 18°C et 26°C
Rempotage : printemps
Méthode de multiplication : division, bouturage et semis
Taille : taillez régulièrement
Maladies et insectes nuisibles : maladies fongiques, manque de lumière, les pucerons, les cochenilles ou les acariens
Toxicité : –

Stenotaphrum secundatum, communément appelé “Faux kikuyu”, est une plante herbacée vivace appartenant à la famille des Poaceae. Originaire d’Afrique, d’Asie et d’Australie, elle est largement cultivée comme gazon dans les régions tropicales et subtropicales en raison de sa tolérance à la chaleur et à l’humidité. Le Stenotaphrum secundatum est une plante généralement cultivée comme une pelouse pour les zones ombragées. Cependant, il est possible de cultiver cette plante à l’intérieur dans des conditions adaptées. Voici une description détaillée de cette plante.

Description botanique du Faux kikuyu :

Les feuilles du Stenotaphrum secundatum sont larges, lancéolées à ovales, et de couleur vert foncé. Elles sont placées en touffes denses le long des tiges. Les tiges du Stenotaphrum secundatum sont rampantes et produisent des stolons qui s’enracinent aux nœuds, favorisant ainsi la propagation de la plante. Les fleurs du Stenotaphrum secundatum sont petites et regroupées en épis ou en panicules situés à l’extrémité des tiges. Cette plante développe un système racinaire fibreux qui lui permet de s’ancrer solidement dans le sol et de résister à la sécheresse.

Habitat :

Le Stenotaphrum secundatum, également connu sous le nom de Faux kikuyu, est originaire des régions tropicales et subtropicales d’Afrique, d’Asie et d’Australie. Son habitat naturel comprend les zones côtières, les prairies humides, les marais et les bords de mer. Il pousse généralement dans des sols humides, tolérant bien les sols salins et les conditions de bord de mer.

Conditions de croissance :

Le Stenotaphrum secundatum préfère la lumière indirecte vive à modérée. Placez la plante près d’une fenêtre où elle peut bénéficier de quelques heures de lumière indirecte du soleil chaque jour. Cette plante préfère des températures moyennes à chaudes. Évitez les courants d’air froid et maintenez une température ambiante stable entre 18°C et 26°C.

Le Stenotaphrum secundatum apprécie une humidité moyenne à élevée. Vous pouvez augmenter l’humidité en plaçant un plateau avec des cailloux et de l’eau sous le pot de la plante, mais assurez-vous que le pot ne repose pas dans l’eau. Utilisez un mélange de terreau bien drainé pour plantes d’intérieur. Au besoin, ajoutez du sable ou de la perlite pour améliorer le drainage si nécessaire.

Entretien :

Arrosez la plante régulièrement pour garder le sol légèrement humide mais pas détrempé. Laissez sécher légèrement la surface du substrat entre les arrosages. Fertilisez la plante avec un engrais équilibré dilué tous les mois environ pendant la saison de croissance (printemps et été).

Taillez régulièrement les feuilles mortes ou endommagées pour favoriser une croissance saine. Pour plus d’informations sur l’entretien de votre Faux kikuyu vous pouvez aller consulter la rubrique Entretien.

Multiplication :

La propagation de Stenotaphrum secundatum, également connue sous le nom de Gazon kikuyu, peut être réalisée par différentes méthodes. Voici quelques méthodes de propagation :

  1. Division des touffes : Cette méthode consiste à diviser les touffes de Stenotaphrum secundatum en sections plus petites, chacune ayant des racines et des parties aériennes. Plantez ensuite ces sections dans un sol bien drainé et arrosez-les régulièrement jusqu’à ce qu’elles s’enracinent.
  2. Bouturage : Vous pouvez prélever des boutures de Stenotaphrum secundatum à partir de tiges saines et les enraciner dans un substrat approprié. Assurez-vous que les boutures ont des nœuds, car c’est là que de nouvelles racines peuvent émerger. Gardez le substrat humide jusqu’à ce que les boutures développent des racines.
  3. Semis : Bien que moins courante, la propagation à partir de graines est également possible. Les graines de Stenotaphrum secundatum peuvent être semées dans un terreau léger et maintenues humides jusqu’à ce qu’elles germent et développent des plants.
  4. Marcottage : Une autre méthode de propagation consiste à réaliser un marcottage aérien sur les branches de la plante. Enveloppez une partie de la tige avec de la mousse humide et maintenez-la en place avec du plastique transparent. Une fois que les racines se sont développées, vous pouvez couper la nouvelle plante et la transplanter.

!! Assurez-vous de fournir à la plante mère et aux nouvelles plantes des conditions de croissance appropriées, y compris un arrosage régulier, une exposition à la lumière du soleil adéquate et un sol bien drainé pour favoriser leur développement. Pour plus d’informations sur la propagation de votre Faux kikuyu vous pouvez aller consulter la rubrique Multiplication.

Utilisations :

Stenotaphrum secundatum est principalement utilisé comme gazon dans les jardins et les espaces paysagers. Cependant, il peut également être cultivé à l’intérieur dans des conditions appropriées pour certaines utilisations spécifiques :

  1. Revêtement de sol intérieur : Stenotaphrum secundatum peut être utilisé comme revêtement de sol dans les zones intérieures où une pelouse synthétique ou naturelle est souhaitée. Cela peut être particulièrement utile dans les serres, les vérandas ou les espaces intérieurs avec une lumière naturelle suffisante.
  2. Décoration intérieure : Les brins de Stenotaphrum secundatum peuvent être utilisés dans des arrangements floraux ou des compositions décoratives à l’intérieur. Par exemple, les brins peuvent être utilisés dans des pots décoratifs pour apporter une touche de verdure naturelle à l’intérieur.
  3. Filtre naturel : Comme toutes les plantes, Stenotaphrum secundatum contribue à purifier l’air en absorbant le dioxyde de carbone et en libérant de l’oxygène. Ainsi, il peut être utilisé comme un petit filtre naturel d’air dans les espaces intérieurs.
  4. Amélioration de l’ambiance : La présence de plantes vertes à l’intérieur peut améliorer l’ambiance générale en ajoutant de la couleur, de la texture et une sensation de nature à l’espace intérieur. Cela peut contribuer à réduire le stress et à améliorer le bien-être des occupants.
  5. Projets de bricolage : Les brins de Stenotaphrum secundatum peuvent être utilisés dans des projets de bricolage créatifs, tels que la création de tableaux végétaux ou de décorations murales verticales.

Il est important de noter que la culture de Stenotaphrum secundatum à l’intérieur nécessite des soins appropriés en termes de lumière, d’humidité, de température et de drainage du sol pour assurer sa croissance et sa santé.

Problèmes courants :

Le Stenotaphrum secundatum est une herbe vivace populaire dans les régions tropicales et subtropicales pour son feuillage dense et sa tolérance à l’ombre partielle. Cependant, comme toutes les plantes, elle peut rencontrer certains problèmes lorsqu’elle est cultivée à l’intérieur. Voici quelques problèmes courants que vous pourriez rencontrer avec le Faux kikuyu à l’intérieur :

  1. Manque de lumière : Le Stenotaphrum secundatum préfère la lumière vive à modérée. Si la plante ne reçoit pas assez de lumière naturelle, elle peut devenir étirée et avoir un aspect faible. Assurez-vous de placer la plante dans un endroit où elle peut bénéficier de plusieurs heures de lumière indirecte chaque jour.
  2. Arrosage excessif ou insuffisant : Un arrosage excessif peut entraîner la pourriture des racines, tandis qu’un arrosage insuffisant peut dessécher la plante. Il est important de maintenir un équilibre en arrosant la plante lorsque le sol est sec sur le dessus, mais pas détrempé. Assurez-vous également que le pot a un bon drainage pour éviter l’accumulation d’eau autour des racines.
  3. Mauvaise qualité du sol : Le Stenotaphrum secundatum préfère un sol bien drainé et fertile. Utilisez un mélange de terreau de qualité avec du compost pour fournir à la plante les nutriments nécessaires. Évitez les sols trop compacts qui retiennent trop d’eau.
  4. Ravageurs : Les insectes comme les pucerons, les cochenilles ou les acariens peuvent parfois attaquer le Stenotaphrum secundatum. Surveillez régulièrement la plante pour détecter tout signe d’infestation et traitez-la avec des méthodes biologiques ou des insecticides si nécessaire. N’hésitez pas à aller sur le Forum ou dans la catégorie Désinfection si vous avez besoin d’aide ou de plus d’informations au sujet de la désinfection de votre Faux kikuyu.
  5. Maladies fongiques : Les maladies fongiques comme la pourriture des racines ou les taches foliaires peuvent affecter le Stenotaphrum secundatum, surtout en cas d’arrosage excessif ou de conditions humides constantes. Assurez-vous de maintenir une bonne circulation d’air autour de la plante et évitez d’arroser les feuilles pour réduire le risque de maladies.

En surveillant attentivement la lumière, l’arrosage, la qualité du sol, la présence de ravageurs et les maladies, vous pouvez aider à maintenir votre Stenotaphrum secundatum en bonne santé à l’intérieur.

En conclusion, Stenotaphrum secundatum est une plante d’intérieur attrayante et facile à entretenir. Son feuillage vert vif et sa croissance vigoureuse en font un excellent choix pour ajouter de la verdure et de la fraîcheur à votre espace intérieur. En veillant à fournir des conditions de croissance appropriées, telles qu’une lumière indirecte vive, un arrosage régulier mais modéré, et un sol bien drainé, vous pourrez profiter de cette plante robuste et décorative dans votre maison ou votre bureau. N’hésitez pas à expérimenter avec différents emplacements et soins pour trouver ce qui convient le mieux à votre Gazon kikuyu et à votre environnement intérieur.

=> Plus d’informations sur la famille des Poaceae